Ou une marguerite multicolore...

MATERIEL

  • Marguerites (ou toute autre fleur ou végétal)
  • Colorant alimentaire : au moins deux couleurs (rouge et bleu par exemple)
  • vase ou petits verres (les pots de yaourt en verre font très bien l’affaire)

EXPERIENCE

  • Colorer l’eau
    Diluer d’abord quelques gouttes de colorant rouge dans un petit verre d’eau. Puis diluer un peu de colorant bleu dans un autre verre.

    Ensuite fendre en deux la tige d’une fleur, dans le sens de la longueur. _ Pour cela coucher la fleur sur une planche à cuisiner : ce sera plus facile.

    Plonger maintenant chaque demi-tige dans un verre d’eau différent, et laisser la nature faire le reste !
  • La fleur boit les couleurs
    Après quelques instants, l’intérieur de chaque tige prend la couleur du colorant contenu dans le verre correspondant.
    En moins d’une heure, on voit apparaître de petites taches colorées sur le bout des pétales de la fleur.

    Après une nuit complète, la fleur est colorée de deux couleurs bien distinctes !

Il est possible de colorer une fleur d’une seule couleur : il suffit de tremper sa tige (non fendue) dans un verre d’eau colorée. Il est aussi possible de colorer une fleur de plus de deux couleurs. Il faudra alors fendre la tige en plusieurs parties.

ALIMENTAIRE

  • Au tour du céleri
    On peut essayer toutes sortes de combinaisons de couleurs.
    Par exemple expérimenter d’autres types de colorants, comme des jus de légumes (betterave, chou rouge, jus de cuisson d’oignons), de l’encre diluée dans l’eau, du thé ou des infusions.

On peut aussi répéter l’expérience avec une branche de céleri au lieu d’une fleur.

LA CAPILARITE

Ce phénomène illustre qu’une plante se nourrit grâce à l’effet de capillarité.
On appelle capillarité la montée naturelle de certains liquides (dont l’eau) dans des canaux de très petit diamètre.
La tige des fleurs et des plantes est constituée de plusieurs canaux minuscules. Chaque canal est relié à une partie précise d’un pétale. Ainsi, le canal qui plonge dans l’eau colorée en rouge conduit cette eau dans un pétale, mais pas dans les autres.